UA-112843958-1

Question à Isabelle, adhérente/bénévoles à l'APF et « Indignée de Bayonne »

IMG_0669.JPGIsabelle, peux-tu nous parler du mouvement des « Indignés de Bayonne ?

« Après un appel lancé le 21 mai, où une vingtaine de personnes se sont réunis, le Village des Indignés est né le 25 du même mois.

Ce mouvement est le résultat d'un "ras-le-bol" général. Il y a beaucoup de choses qui nous indignent dans ce système qui n'est plus le nôtre. Nous ne nous sentons plus identifiés par les représentants du gouvernement.


Depuis le début, ce campement a été ouvert à tous, quel que soit la classe sociale, l'identité politique ou les idées. De ce fait, la diversité est très présente, un lien se crée d'individu à individu, et a réussi à créer une pensée collective:
l'inclusion dans notre société.

Au fil des jours nous nous rendons compte que l'un des problèmes le plus important est celui du logement.

Il y a beaucoup de personnes qui vivent dans la rue, dont une est en situation de handicap. Ces personnes veulent trouver un toit, mais nous vivons dans une société ou les démarches sociales ressemblent à une spirale, où on n'arrive jamais au but. Des assistants sociaux débordés ou incompétents (!!!???).

En outre, l'alcool peut être considéré comme un problème majeur dans la société de nos jours. Nous utilisons l'alcool comme moyen de sociabilisation, et nous ne nous rendons pas compte que son effet provoque tout le contraire; dépendance, isolement, "endormissement" de nos idées...


De plus, un bon nombre de revendications sont en train de se développer :

  • le pouvoir des banques,
  • l'anticapitalisme,
  • le respect de l'environnement,
  • l'exclusion (dont font parti aussi les personnes en situation de handicap)... et la liste continue...

Notre Village ne sera pas éternel, mais nous avons l'intention de continuer avec le mouvement non violent par le biais d'actions et des Assemblés Générales régulièrement.

Et vous, c'est quoi qui vous indigne? »

Merci Isabelle, peut-être que nos lecteurs répondrons à ta question dans les commentaires !

Les commentaires sont fermés.