• ILS ONT DES CHAPEAUX RONDS, VIVE LA BRETAGNE...ILS ONT...

    bretagne-daccueil.jpg28 vacanciers et 10 bénévoles prennent lundi 28 mai la route en direction de Guidel-Plage, en Bretagne, pour une semaine de voyage.

    Souhaitons leur de passer une un excellent séjour en pays Celtes, sous le soleil et de déguster d’excellente crêpes autour d’une bolée de cidre !

  • URGENT : Plus de 800 bénévoles manquent encore à l’appel pour permettre à 1800 personnes en situation de handicap de partir en vacances cet été avec APF Evasion !

    bénvoles.jpgA 10 jours des premiers départs des séjours APF Evasion, il manque encore plus de 800 accompagnateurs bénévoles (500 hommes et 300 femmes) !
    Sans bénévole, les vacanciers en situation de handicap ne pourront pas partir en vacances!

    Pour devenir accompagnateur bénévole, rien de plus simple ! L’inscription peut être réalisée :
    → en ligne : www.apf-evasion.org
    → par téléphone : 01 40 78 00 00
    → par courriel : evasion.accompagnateurs@apf.asso.fr
    → en demandant un exemplaire papier du dossier d’inscription à APF Evasion 17, bd Auguste
    Blanqui 75013 Paris
    APF Evasion prend en charge les frais de transport, de nourriture, d’assurances et d’hébergement des accompagnateurs, et dispense une formation d’un à deux jours sur site, avant l’arrivée des vacanciers.

  • Déclaration de l’emploi d’un salarié à domicile le crédit d’impôt sur le revenu

    aide-a-domicile.pngUne réduction (ou un crédit selon les cas) d'impôt sur le revenu est accordée sous certaines conditions pour l'emploi d'un salarié à domicile (Article 199 sexdecies du code général des impôts).

    Ce crédit/réduction d’impôt concerne les dépenses effectivement supportées par l’employeur particulier : cela signifie que la réduction correspond à la somme des dépenses engendrées par l’emploi de ce salarié à domicile à laquelle il est déduit les indemnités ou allocations qui ont été perçues, et dont le but est de compenser l’emploi d’une tierce personne et qui doivent donner lieu à l’emploi réel d’une personne à domicile.

    Le montant des dépenses effectivement supportées doit être renseigné :

    • à la case 7DB si le contribuable (et, éventuellement, son conjoint ou partenaire de PACS) a exercé une activité professionnelle ou a été demandeur d'emploi en 2011. (Dans ce cas, l’avantage fiscal prend la forme d’un crédit d’impôt ; Il est admis que l’avantage prenne également la forme d’un crédit d’impôt lorsque l’un des conjoints exerce une activité professionnelle ou est demandeur d’emploi durant trois mois au moins et l’autre conjoint est soit titulaire d’une pension d'invalidité de 2e ou 3e catégorie, soit titulaire de la carte d'invalidité, soit titulaire de l'allocation aux adultes handicapés ou encore atteint d’une maladie comportant un traitement prolongé et une thérapeutique particulièrement coûteuse (ALD) et dans ces cas, il faut que le contribuable informe spécifiquement les services fiscaux de sa situation)
    • à la case 7DF si le contribuable (ou, éventuellement, son conjoint ou partenaire de PACS) était retraité ou sans activité et non demandeur d'emploi
    • à la case 7DD si les dépenses ont été engagées pour un ascendant bénéficiaire de l'APA

    Par ailleurs, doivent être éventuellement renseignée les cases :

    • 7DL, avec le nombre d'ascendants bénéficiaires de l'APA pour lesquels ont été engagées des dépenses 
    • 7DQ, si le contribuable a, en 2011, employé directement pour la première fois un salarié à domicile 
    • 7WJ, si le contribuable, son conjoint ou une personne à sa charge a la carte d'invalidité ou en fait la demande en 2011