• DES TRANSPORTS TOUJOURS A ADAPTER...

    L’assemblée départementale de l’Association des paralysés de France a eu lieu à Espelette.

    L’assemblée départementale de l’Association des paralysés de France a eu lieu à Espelette. (Photo DR)

    L’assemblée départementale de l’Association des paralysés de France (APF) s’est tenue samedi dernier, à Espelette, l’occasion d’échanger sur les thèmes des transports des personnes handicapées, face à des élus et opérateurs de transports.

    Quatre-vingt-dix personnes se sont ainsi retrouvées, membre de l’APF mais aussi de l’association Valentin Hauy, œuvrant pour les malvoyants et aveugles, Handiplage, l’association des deux jumeaux de l’hôpital Marin d’Hendaye. Les personnes rencontrent en effet de réelles difficultés à accéder à des transports publics accessibles sur le département, ils sont souvent inadaptés.

    L’échéance de janvier 2015

    Après le mot de bienvenue de Gracie Florence, maire d’Espelette, le public a pu dialoguer avec Joël Maitia, député suppléant de Sylviane Allaux, Jean Arriubergé, conseiller général en charge des transports, Marc Sy, directeur adjoint de Véolia, et Pierre-Guy Le Cadre, directeur général du Basque Bondissant. Avant la fin des débats, les intervenants ont bien précisé que l’échéance de janvier 2015 ne serait pas respectée, tout en s’engageant à tout faire pour mettre en œuvre des transports, accessibles et adaptés. Le chemin est encore long et les élus de tous niveaux doivent montrer qu’ils s’engagent volontairement et avec détermination. C’est en tout cas ainsi que les associations continueront à œuvrer.

    Mathilde Bauthier - Journal Sud Ouest

  • Expositions « différents comme tout le monde »

    affiche exposition.jpgLe groupe relais "Errobi Handi" de Cambo, en collaboration avec les jeunes du Centre de loisirs de Cambo-les-Bains ont présenté hier après-midi leur projet d’exposition photographique :

    « DIFFERENT COMME TOUT LE MONDE ».

    Une vraie réussite et un beau challenge réalisé. Ce sont environ une centaine de personnes, jeunes, parents, adhérents de l’APF, élus du CCAS et de la ville de Cambo-les-Bains qui sont venues constater les résultats du travail effectué par l’ensemble du groupe depuis quelques mois. 

    Cette après-midi a commencé par une présentation d’URT vélo, avec le témoignage de Pierre Cassoulat, adhérent à l’APF et champion de France de para-cyclisme. Les échanges ont été riches avec les jeunes présents ce qui a permis de bien introduit la thématique de l’après-midi.

    La journée s’est poursuivie avec la projection d’un film de l’APF, « Tous pareil », sur l’intégration des personnes en situation de handicap dans les écoles. Se sont ensuite Dominique Lafourcade, bénévole accompagnée de Maryline Michel, adhérente à l’APF, qui, grâce à de très belle lecture de contes, ont plongé une assemblée dans l’univers de personnages un peu différents ; comme tout le monde...

    Nous avons continué les animations par une vidéo présentant les actions d’URT vélo 64 qui, via le cyclisme de loisirs et de compétition, sensibilise aux handicaps et aux loisirs adaptés.

    L’après-midi s’est achevée par la présentation de l’exposition par les jeunes du Centre de loisirs qui avaient également réalisé un gouter durant lequel le public a pu échanger et regarder les photos de l’exposition. 

     

    Voici un exemple de projet d’inclusion multigénérationnel que l’APF porte et défend au nom d’un futur ou la société se doit être plus accessible pour tous ! 

  • ASSEMBLÉE DEPARTEMENTALE

    DSCF8171.JPGL’assemblée départementale de l’Association des Paralysés de France s’est tenue samedi 15 juin à Espelette. 90 personnes, membre de l’APF mais aussi d’autres, telles que l’association Valentin Hauy (pour les malvoyants et aveugles), Handiplage, l’association « les deux jumeaux » de l’hôpital Marin d’Hendaye, se sont retrouver afin d’échanger sur les thèmes des transports des personnes handicapées face à des élus et opérateurs de transport.

    Les personnes rencontrent en effet de réelles difficultés à accéder à des transports publics accessibles sur le département et quand ils existent, ils sont souvent inadaptés.

    Les questions du public n’ont évidemment pas manqué, donnant aux échanges un caractère dynamique.

    En effet, après le mot de bienvenue de Madame le Maire, le public a pu dialoguer avec Joel Maitia, député suppléant de  Sylvianne Allaux, Jean Arriubergé, conseiller général en charge des transports, Marc Sy, directeur adjoint de Véolia, Pierre-Guy Le cadre, Directeur générale du Basque Bondissant.

    Avant la fin des débats, les intervenants ont bien précisé que l’échéance de Janvier 2015 ne serait pas respectée, tout en s’engageant à tout faire pour mettre en œuvre des transports, accessibles et adapté.

    Le chemin est encore long et les élus de tous niveaux doivent montrer qu’ils s’engagent volontairement et avec détermination.

    C’est en tout cas ainsi que les associations continueront à œuvrer !

    Pour voir toutes les photos de l'assemblée, cliquez  cliquez ICI