• Partez quelques jours vous ressourcer sur l’île d’Oléron !

    Bonjour à tous !

    Vous souhaitez découvrir l’île d’Oléron, en Charente-Maritime ? C’est possible !

    Dans un cadre splendide, le Centre de vacances le Moulin d'Oléron vous accueille, situé sur la commune de DOLUS D'OLERON (17550).

    Ce lieu est ouvert à tous, toute l’année. Il propose 6 chambres pour les personnes à mobilité réduite. De multiples activités sont à votre disposition.

    Vous pouvez télécharger la plaquette du centre de vacances ici :Plaquette Centre de vacances le Moulin d'Oléron.pdf

    Pour réserver votre séjour et obtenir plus d’informations, voici les coordonnées du centre de vacances :

    Tél : 05 46 75 23 49

    Site web : www.pep17.com/oleron/

    Facebook : le Moulin d'Oléron

     Bon séjour à vous !

    téléchargement (2).jpg

     

  • Une pétition pour améliorer la prise en charge des jeunes enfants handicapés en taxi

    Bonjour à tous,

    Sonia SAMMOU est la mère d’une petite fille en situation de handicap. Elle se bat depuis plusieurs années avec les Députés et Sénateurs de sa circonscription (Meurthe-et-Moselle), afin de faire aboutir une proposition de loi sur la prise en charge des enfants en situation de handicap en taxi. (Obligation d’utiliser un siège auto pour installer l’enfant dans le véhicule).

    Voici l’intégralité du message de Sonia SAMMOU qui accompagne la pétition qu’elle a lancée il y a quelques semaines sur change.org :

    Chers parents d'enfants en situation de handicap, Chers Parents, Chers Tous, 

    Alors que le transport d’enfants en voiture particulière et le transport scolaire sont rigoureusement encadrés et doivent observer des conditions strictes pour assurer la sécurité des jeunes passagers, paradoxalement, ces mesures de sécurité deviennent facultatives lorsqu'il s'agit  de transport d'enfants en situation de handicap !!!

    Ainsi, le III de l’article R. 412-2 du code de la route dispose que « (...) l’utilisation d’un système homologué de retenue pour enfant n’est pas obligatoire pour tout enfant transporté dans un taxi (...) ».
    Cette dispense pose un problème en générale et plus particulièrement lorsqu'elle concerne le transport d’enfants handicapés, transports très souvent prévus et réguliers !

     Les témoignages de parents contraints de faire appel à des compagnies de taxis pour prendre en charge leur enfant handicapé depuis leur domicile vers leur établissement scolaire, l’institution assurant leur accueil de jour sont nombreux.
    Ainsi, par exemple, des parents déplorent l’absence de tout système homologué de retenue équipant le taxi. D’autres, qui ont mis personnellement, à leurs frais, ce type d’équipement à disposition du chauffeur prenant en charge leur enfant ont pu constater la méconnaissance quant à l’utilisation de ces dispositifs et des règles élémentaires de sécurité qui s’imposent par ailleurs au transport d’enfant en voiture particulière et qui pourraient être aisément transposées au transport en taxi.  

    Il s’avère qu’en ce domaine existe un vide juridique.

    Il y a un double problème :


    celui de l’équipement du véhicule, qui relève de la voie réglementaire,


    celui de la capacité des chauffeurs à bien conditionner l’enfant transporté, qui relève de la loi.

     C’est donc pour pallier ce vide juridique avéré en matière de transport d’enfants handicapés et pour assurer la sécurité, le confort et le bien-être de cette clientèle vulnérable que la présente proposition de loi vise à créer un certificat de capacité obligatoire pour tout chauffeur de taxi appelé à assurer le transport d’enfants handicapés.

     Ce certificat viendra sanctionner une formation dédiée au transport d’enfants handicapés dont le contenu et les modalités d’obtention seront fixés par décret. Il constituera un atout notable dont pourront se prévaloir les chauffeurs de taxi pour la prise en charge de clients accompagnés d’enfants et témoignera de l’attention portée par la profession aux attentes des familles. 

    Enfin, afin de renforcer le caractère obligatoire de ce certificat de capacité, tout manquement constaté à cet égard par un chauffeur de taxi ou par la compagnie l’employant donnera lieu à des sanctions pénales analogues à celles encourues en cas d’exercice frauduleux de cette profession.

     Cette proposition de loi à été déposée par le Député de Meurthe et Moselle M. LAMBLIN puis reprise par le Sénateur M. HUSSON à l'initiative de Sonia SAMMOU, maman d'une petite Lina atteinte du syndrome d'Angelman et transportée sans siège auto et avachie dans son taxi alors qu'elle n'avait pas  4 ans !!!

    M. LAMBLIN et M. HUSSON ont fait le nécessaire, ...mais cela fait plus de 3 ans et les choses n'avancent pas. 

    Il faut agir et mettre enregistrer sa la pression pour faire passer cette loi ... avant qu'un drame arrive !

    Cliquez sur l’image pour accéder à la pétition.

     

     

    téléchargement.jpg