UA-112843958-1

  • Dis moi oui HANDI 2018

    Bonjour à tous,

    Pour la cinquième année consécutive, le projet Dis-moi oui HANDI aura lieu le 24 mars 2018 ! Les objectifs principaux sont de véhiculer les valeurs fondatrices du sport en mettant en avant le handicap par le biais du handisport et du sport adapté. Le public aura la possibilité de pouvoir s'essayer au rugby et basket fauteuil au cours de matchs.  Vous trouverez le programme ci-dessous :

    0001 (1).jpg 

    Cet événement est organisé par des étudiants de la licence 3 STAPS Management des Entreprises Sportives. Pour mener à bien ce projet, les étudiants ont besoin de financement, c'est pourquoi ils ont mis en place une cagnotte participative, dont vous trouverez le lien ci-dessous : 

    Cagnotte participative Dis moi oui Handi

     Contact : dismoiouihandi64@gmail.com 

     

  • Handibasket : Anglet reçoit Poitiers

    Bonjour à tous,

    Le samedi 3 mars 2018 aura lieu la prochaine rencontre de basket fauteuil au gymnase du Pignada, à ANGLET.

    Ce match de championnat verra s’affronter  l’équipe basque l’EUSKAL TALDEA contre POITIERS.

    Il  s’inscrit dans le programme des festivités des fêtes d'Anglet.

    Son coup d’envoi sera honoré par Miss Côte Basque 2018.

    Animée par l’école de danse urbaine BIARRITZ DANCE SCHOOL, avec une formation exclusive (spéciale) « Pom-Pom Girls » pour l’occasion.

    Et chaleureusement encouragée en musique par notre fidèle banda locale !

     

    Rendez-vous

    Dés 18hoo

    Entrée gratuite

     

    28280077_2021313998087005_1047161778470280512_n.jpg

  • "Inclusion // Labo 1 // Milieu urbain" primé au Festival Histoire de Regards 2018

    Bonjour à tous,

    Le vendredi 23 février 2018, le court-métrage Inclusion // Labo 1 // Milieu urbain a été récompensé. 
    Il a reçu le Prix du Jury Jeune, dans la catégorie Monde des arts, lors de la 2ème édition du Festival Histoire de regards, organisé par la ville d’Anglet. 


    Ce film réalisé par Charlène Candératz donne son regard sur le handicap. 
    Pour cela elle a souhaité des images brutes reflétant une inclusion de l’instant, neuve, hors cadre et hors ligne. Créer, improviser un moment de partage libre, sauvage. Sans paillettes, ni occasion exceptionnelle, pour un rendu authentique. Que la notion d’inclusion soit définie par les protagonistes eux-mêmes. En utilisant leurs différences, leurs points communs, ce qu’ils sont.

    Découvrez le film ci-dessous.


     

    Ci-dessous, Hugues, frère de Charlène, est monté sur scène pour la représenter :

     

    photo inclusion film.png