UA-112843958-1

Ce qui change ce 1er octobre : les proches aidants peuvent désormais être indemnisés

formation-aidants_0.jpg

Les aidants qui soutiennent un proche âgé, malade ou en situation de handicap, peuvent, depuis le 1er octobre, demander à bénéficier, d’un congé de trois mois indemnisé.

Le principe d'un congé indemnisé se limite cependant à une durée maximale de trois mois, mais qui pourra être renouvelé jusqu’à un an sur l’ensemble de la carrière du salarié. Le dispositif avait été approuvé par l’Assemblée nationale en octobre 2019. Bien que largement insuffisant, c’est une première étape.

L’indemnité, versée par les caisses d’allocations familiales ou de la Mutualité sociale agricole, sera d’environ 44 € par jour pour les personnes vivant en couple et de 52 € par jour pour une personne seule.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel