UA-112843958-1

- Page 4

  • CREATION D'APF 64

    Composition2.jpg

    Le département  des Pyrénées Atlantiques, pour toutes les institutions publiques ou privés (CPAM, CAF, Chambre de commerce...), a la particularité d'avoir sur un même territoire deux représentations : une en Béarn, une en Pays Basque.

    L'APF ne déroge pas à cette règle puisque nous avons deux délégations, une en  Béarn  à Pau, une en Pays Basque à Bayonne.

    Nous avons cependant souvent les mêmes interlocuteurs institutionnels.

    Pour cette raison, les deux délégations et l'entreprise adaptée des Pyrénées Atlantique de l'APF ont décidé de créer hier une entité départementale APF dans le but d'homogénéiser nos représentations, nos orientations, nos communications et nos actions :

    L'« APF 64 »

    Il s'agit d'une instance où les représentants et les directeurs partageront les expériences et informations, décideront de la stratégie départementale, harmoniseront les actions, mettront en œuvre les orientations de l'APF, ensemble  pour tout le département des Pyrénées Atlantiques.

    Sa création est le premier acte d'une existence que nous lui souhaitons longue et fructueuse

     

  • LANCEMENT DU SCHEMA DEPARTEMENTAL DE L'AUTONOMIE

    2066192132.jpgL'APF a participé hier 7 octobre, comme prévu, aux Assises départementales de l'autonomie qui se sont tenues à Pau, au cinéma méga CGR.

    L'objectif de cette démarche participative est, pour le conseil général,  "que tout soit mis en œuvre afin de mieux prendre en compte les besoins des personnes âgées, handicapées, et de leur entourage".

    Cette journée lance le travail qui sera mené durant des mois et qui aboutira à l'écriture du futur schéma de l'autonomie 2012-2017. Elle a été l'occasion pour les élus du conseil général (Georges Labazée et Kotte Ecenarro) de montrer clairement les orientations en matière de prise en compte des personnes, qu'elle soient en situation de handicap ou âgées. Il s'agit d'un changement important par rapports aux précédents schémas, qui distinguaient les deux populations.

    Elle a été aussi l'occasion pour les associations d'évoquer les difficultés croissantes que rencontrent les personnes en situation de handicap, tant du point de vue de la mise en œuvre de la compensation du handicap, que des transports, que du maintien à domicile, que du répit que les familles ne peuvent prendre, que de l'attente aux portes des institutions...

    Toutes comptant bien être partie prenantes dans le travail qui permettra dans les années à venir de mieux répondre aux besoins des personnes.

    Dans les semaines à venir, des groupes de travail vont être constitués autour des thématiques définitives et chaque association sera invitée à y participer.

    L'APF fera évidemment faire entendre sa voix et être force de proposition à ce moment la.

  • Suites à la mobilisation: Rendez-vous avec Nicolas Sarkozy

    id2238_photo.gif

     

    Comme nous vous l'annoncions la semaine dernière, la journée d'actions nationale « Des bâtons dans les roues » a « payé ».
    Au-delà des nombreuses retombées presse et du rendez-vous de Jean-Marie Barbier, président de l'APF, avec Marie-Anne Montchamp, Secrétaire d'Etat auprès de la ministre des solidarités et de la cohésion sociale, les porte-parole du Comité d'entente ont été reçus ce matin par Nicolas Sarkozy.
    A cette occasion, Jean-Marie Barbier a interpellé le président de la République sur le sujet de l'accessibilité. Si la question concernant des mesures pour renforcer l'objectif de 2015 est restée sans réponse, Nicolas Sarkozy a néanmoins confirmé que le gouvernement ne soutiendrait pas l'article 1 de la PPL Doligé (article introduisant des dérogations).

    Un beau résultat pour l'APF qui a été rendu possible par la forte mobilisation de tous !